Vendre ses produits

Les flux rss du siteImprimer la page

Les circuits courts se caractérisent par :

  • le nombre d'intermédiaires limités entre le producteur et les consommateurs
  • la relation entre l'agriculteur et la population
  • la dynamique apportée sur le territoire.

Ils regroupent deux grands types de commercialisation : la vente directe et la vente indirecte.

La vente directe

La vente directe se caractérise par l'absence d'intermédiaire et peut revêtir différentes formes :

  • Point de vente à la ferme
  • Vente à la ferme en cueillette
  • Vente en bordure de route
  • Vente en paniers
  • Vente en distributeur automatique
  • Vente en tournée
  • Vente sur les marchés
  • Vente par correspondance
  • Vente par internet (seul ou en groupe)
  • Point de vente collectif
  • AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) ou groupement d'achat : contrat entre un ou plusieurs producteur(s) et un consommateur qui s'engage sur une saison à acheter la production de ces derniers à un prix équitable et en payant à l'avance (www.reseau-amap.org)

La vente indirecte

Elle se caractérise par le fait d'avoir un seul intermédiaire dans des réseaux de proximité :

  • Vente en grande distribution type GMS
  • Vente aux commerces de proximité (magasins revendeurs)
  • Vente en restauration commerciale
  • Vente en restauration collective (voir rubrique approvisionner la restauration collective)

La vente en collectif

S'organiser en groupe permet de proposer un panel de produits diversifiés et ceci en un même lieu ce qui est un avantage pour toucher une clientèle qui n'a pas toujours le temps d'aller dans les exploitations ou sur les marchés pour acheter des produits. Il existe plusieurs moyens de pratiquer la vente en collectif :

  •  sur le web via des drives fermiers : vente sur internet de produits issus d'un groupement d'agriculteurs et livrés chaque semaine sur un lieu donné (ex : Drive fermier 55). Voir encadré sur le E-commerce
  • dans un local fixe en point de vente collectif : magasin de produits fermiers gérés directement par des agriculteurs

La vente en collectif s'appuie sur l'implication et la motivation d'un groupe de producteurs qui décident de travailler ensemble. Cela implique au préalable une définition claire du projet et des objectifs de chacun. Bonne entente et répartition équitable des tâches sont les clés de réussite d'un projet collectif.
Sa mise en place s'organise autour de divers points clés :

  • analyser la clientèle et ses attentes
  • définir la gamme de produits vendus (variété, volumes, mode d'approvisionnement...)
  • réfléchir aux investissements nécessaires et à leurs financements
  • organiser la structure collective (statut juridique, types et rôles des membres, fonctionnement interne, disponibilité des membres...)
  • respecter la réglementation (vente en ligne, hygiène alimentaire, étiquetage...)
  • identifier les partenaires locaux

La vente sur Internet ou E-commerce

Vendre sur le web permet de toucher une nouvelle clientèle tout en étant visible sur la toile. Cela nécessite une grande assiduité dans la gestion client et le suivi des commandes.

Mes produits en ligne : la solution E-commerce des Chambres d'Agriculture pour commercialiser ses produits sur Internet.

contacts

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Sylviane CAPPELAERE
Responsable du département Territoires
Tél : 03.29.76.81.31

Céline VEYSSIERE
Conseillère Produits du terroir
Tél : 03.29.76.81.54

Actualités

Ici, aucun intermédiaire, les 23 producteurs réunis en association vendent en direct quelques 600 produits issus de l’agriculture biologique ou...